Prévision des dividendes sur mon PEA en 2015

Classé dans : PEA | 0

logo dividendes 2015

La saison de publication des résultats des entreprises cotées arrive à son terme et avec elle les annonces de dividendes qui seront distribués aux actionnaires en 2015 au titre de l’exercice comptable de l’année précédente.

L’heure est donc venue de faire un bilan des prévisions de dividendes que je vais percevoir cette année sur mon PEA.

J’ai l’habitude de faire cet exercice chaque année autour de la mi-mars pour vérifier si la trajectoire est bien conforme aux objectifs à long terme, et anticiper les éventuels changements nécessaires pour recaler la trajectoire.

En ce qui nous concerne, l’objectif à long terme au moment de notre départ en retraite (d’ici une bonne quinzaine d’années), est de dégager un revenu brut de 10 000 € par an grâce aux dividendes perçus sur mon PEA.

Où en sommes nous en 2015 ? Mon objectif est-il dans la ligne de mire ou totalement à côté de la plaque ?

 

Revue de presse des dividendes pour les titres logés sur mon PEA

Mon PEA comporte 6 lignes d’actions qui devraient distribuer des dividendes en 2015.

Je fournis ci-dessous une synthèse des décisions prises par les conseils d’administration des entreprises concernées. Ces décisions devront bien sûr être confirmées lors des assemblées générales annuelles, mais en général elles le sont, sauf accident rare.

 

  1.  GDF Suez annonce un dividende d’1 € /action en cash au titre de l’exercice 2014. Comme un acompte de 0,5 €/action a traditionnellement été versé en octobre 2014, il reste à percevoir 0,5 €/action qui seront payés le 5 mai 2015 (détachement le 30 avril).

     

    Le dividende de GDF Suez est en forte baisse cette année puisqu’il était à 1,5 €/action sur les 4 exercices précédents.  En dépit de cette baisse le rendement reste élevé, à 5,3 % sur la base du cours de bourse en clôture de la séance du 11/03/2015.

     

    La direction indique un dividende minimum d’1 €/action sur les 3 années suivantes avec un taux de distribution de 65 à 70 %, assorti d’un acompte en fin d’année. Un acompte de 0,5 €/action sera donc fort probablement décidé pour l’automne 2015.

     

    Le rendement et le taux de distribution reviennent à la normale puisqu’ils étaient respectivement au dessus de 8 % et de 100 % sur l’exercice précédent, des niveaux évidemment impossibles à maintenir sur le long terme.

     

    A noter que GDF Suez propose depuis l’an dernier une majoration de 10 % du dividende pour les titres détenus au nominatif depuis plus de 2 ans. Il n’est pas exclus que j’y ai recours à partir de l’an prochain.

     

  2. Natixis proposera un dividende de 0,34 €/action en forte hausse par rapport à l’exercice précédent où il était à 0,16 €/action. Le dividende sera versé en cash, date de paiement inconnue pour l’instant mais en général c’est fin mai.

     

    Il se décompose en un dividende ordinaire de 0,20 €/action, soit un taux de distribution de 51 %, et un dividende exceptionnel de 0,14 €/action en restitution du capital libéré suite à l’introduction en bourse en juin dernier de l’assureur-crédit COFACE (COFA.PA)

     

    Tous les signaux sont au vert sur cette action, comme quoi il faut savoir serrer les dents en période difficile comme je l’expliquais ici.

     

  3. Scor SE proposera un dividende en cash de 1,4 €/action cette année, après 1,3 € l’année précédente, et 1,2 € l’année d’avant. Trouvez la suite logique…

    Plaisanterie mise à part, le dividende progresse, le taux de distribution est comme pour Natixis à 51 %, et le rendement est autour de 4,5 %. RAS.

     

  4. Rallye proposera un dividende en cash stable à 1,83 €/action. Il sera mis en paiement le 29 mai. A noter que cette société a abandonné depuis 2 ans l’acompte sur dividende.

     

    Le rendement de Rallye est au-delà de 5 %, ça me va. Par contre le taux de distribution autour de 100 % pour l’exercice 2014 me va beaucoup moins bien.

     

    Comme je l’avais signalé ici, je fais le pari d’un retour à la croissance des bénéfices sur ce titre. Si j’ai tort, j’ai pour l’instant une porte de sortie avec une belle plus-value latente d’environ 1 900 €. A surveiller donc. 

     

  5. Euler Hermes Group proposera un dividende en cash de 4,4 €/action qui sera mis en paiement le 4 juin. Le dividende est en progression constante de 5 % sur les 2 exercices précédents.

    Bien que le résultat net soit en léger repli sur 2014 (- 4 %), le rendement au-delà de 5 % et le taux de distribution de 65 % me vont comme un gant.

     

  6. Orange est le point noir sur mon PEA en ce qui concerne le dividende.

     

    Il tombe cette année à 0,60 €/action, contre 0,80 € pour l’exercice précédent, 0,78 € sur celui d’avant, sans parler des 1,40 €/action distribués les 4 années encore avant.

     

    Un acompte de 0,20 €/action a été payé en décembre 2014. Reste donc à percevoir 0,40 €/action qui seront mis en paiement le 8 juin.

     

    Pour des raisons que tout le monde connaît, Orange et ses concurrents historiques sont en difficulté sur le marché domestique de la téléphonie. Les bénéfices baissent depuis plusieurs années, et le dividende a fini par suivre la pente descendante.

     

    Les perspectives semblant meilleures, le groupe garantit un dividende plancher de 0,6 €/action sur les 3 ans à venir, mais il n’y a aucune perspective de ré-augmentation du dividende, lequel est déjà tombé à un rendement de 3,75 %.

     

    Je dois avouer que je me suis entêté sur ce titre, persuadé que le nouvel acteur du secteur de la téléphonie mobile ILIAD (Free) allait finir par boire la tasse. Je me suis visiblement trompé…

    J’ai donc commencé à alléger cette ligne. Il me reste encore 1 025 actions Orange, une paille. J’attends une fenêtre de tir pour m’en débarrasser car je suis actuellement en légère moins-value.

    Si je fais le bilan, ce titre m’a quand même rapporté un total de gains de 9 921,70 €, dont  6 798,60 € de dividendes. Je vais donc continuer à m’en débarrasser progressivement le cœur léger.

 

Prévisions des dividendes pour 2015 sur mon PEA

En prenant en compte toutes ces données et la position de mon PEA au 12/03/2015, je peux facilement estimer la totalité des dividendes  qui seront perçus sur mon PEA cette année, ainsi que le niveau de rendement de chaque ligne :

 

prévisions de dividendes 2015 sur mon PEA

Les rendements sont ici calculés sur la base de mes prix de revient unitaire (PRU), et non pas sur les cours de bourse.

 

A noter que la ligne Alstom est une exception purement spéculative, comme je l’ai déjà expliqué ici.

La prévision de rendement modeste pour Orange à 2,4 %  est obtenue en tenant compte uniquement du solde de 0,40 €/action qui sera versé le 8 juin. En supposant un acompte probable de 0,20 €/action, le rendement ramené à mon PRU plafonnerait de toute façon à 3,6 %.

La seule action de rendement qui n’est plus en ligne avec mes critères est donc Orange. Toutes les autres actions détenues en direct ont en effet un rendement supérieur à 5 %, et un ratio de dividendes adéquat.

 

Le total des prévisions de dividendes pour 2015 est de 4785,04 €, en forte progression par rapport aux 3418,96 € perçus l’an dernier.

 

Je pense être en ligne avec l’objectif terminal qui est d’arriver à 10 000 € /an. Il me reste en effet une quinzaine d’années et une réserve de versements de plus de 80 000 € pour y parvenir.

Billets Similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.